La Troisième République

Près de cent ans après la Révolution française et le vote de la de droits de l’homme et du citoyen, la République s’installe définitivement en France. La République française est un régime dans lequel le pouvoir appartient aux du peuple. Proclamée à Paris, le 4 septembre 1870, la Troisième République a des débuts difficiles. Les Français avaient élu, en février 1871, une assemblée nationale qui doit faire face à l’insurrection du peuple de Paris, la . Les communards combattaient pour une société nouvelle : la terre aux paysans, l’outil à l’ouvrier, du travail pour tous. L’armée reconquit la capitale, ce fut la semaine sanglante. L’Assemblée signa la paix avec . Les députés républicains travaillèrent à organiser la République. Elle fut établie et organisée par la de 1875. La France devient une . La constitution de 1875 créa deux assemblées pour voter les lois. Le , qui n'était élu que par une partie des Français. La , élue par tout le peuple de France. Ces assemblées élisaient le pour 7 ans et contrôlaient l’action du gouvernement. À partir de 1879, la République n'est plus contestée. Les grandes sont reconnues par tous, liberté de la presse, liberté de réunion, libertés municipales. Jules Ferry développe . Les lois scolaires permettent à tous les enfants de six à treize ans de recevoir une instruction. L'enseignement primaire devient obligatoire, gratuit et . Les travailleurs ont le droit de s'associer et de se défendre en formant des . Jean Jaurès, chef d'un parti nouveau : le parti , souhaite améliorer la vie des paysans et des ouvriers. En 1905, l’état se détache de l’église par les lois . La république comptait beaucoup d’ennemis. Tous les scandales sont exploités par les adversaires de la République, qui veulent porter l'armée au pouvoir, éliminer les juifs de la société française, ou mettre à bas la société.