La société du XIX siècle.

Au début du XIX siècle, la des français vivaient encore à la campagne. La société était partagée entre les notables, qui menaient une vie relativement aisée et les paysans dont les conditions de vie étaient difficiles. Ces derniers travaillaient durement et habitaient des peu confortables. Beaucoup utilisaient encore des outils rudimentaires, comme la et la faucille.
L’ ne cessa de progresser au dix neuvième siècle, favorisé par le développement des . De nombreux paysans partirent s’installer en ville et travailler dans les .
Le développement de l’industrie entraîna l’augmentation du nombre des ouvriers. Les hommes, mais aussi les femmes et , effectuaient un travail souvent pénible, jusqu’à quinze par jour, pour un maigre salaire, et vivaient dans des logements . Peu à peu, ils s’organisèrent pour réclamer des plus justes et de meilleures conditions de travail et de vie.
La économique du dix neuvième siècle profita peu aux ouvriers, mais enrichit fortement la . La disparition de la lui laissa le champ libre dans la vie politique. La grande bourgeoisie menait une existence . La moyenne et la petite bourgeoisie, vivaient plus simplement.