L'empire colonial

Au cours du dix-neuvième siècle, les Etats européens, devenus dominants sur le plan , décidèrent d'étendre leur en Afrique et, en Asie. Ils voulaient s'y procurer des matières , sucre de canne, riz, coton, laine, caoutchouc, ivoire, dont leur industrie avait besoin. Ils pensaient, qu'il était de leur devoir d'apporter à ces régions, la et le . Enfin, ils souhaitaient affirmer leur puissance, en prenant le contrôle d'un maximum de .
La Grande-Bretagne et la France, se lancèrent à la conquête du monde et, imposèrent leur domination sur de vastes territoires, tantôt par des de conquête ou en faisant signer des traités aux souverains et aux chefs traditionnels. Les militaires français conquirent l'Indochine et Madagascar. Des expéditions permirent la , de l'Afrique de l'ouest. En Afrique du nord, la France, installée en Algérie depuis 1830, s'impose en Tunisie et au Maroc. La France est une des premières nations colonisatrices. Son empire colonial occupe le rang dans le monde, après celui de l'Angleterre.
Chaque puissance organisa ses colonies, pour en tirer un maximum de et pour y diffuser sa et ses . Les colons créèrent des sur les meilleures terres et exploitèrent les mines. Pour exporter leurs productions vers l'Europe, ils firent construire des , des voies de chemin de fer et des ports. Ils firent travailler les populations indigènes, par la , en les payant peu ou pas et en ayant recours aux sanctions physiques.
Les habitants des colonies étaient obligés de certains produits agricoles ou de travailler dans les grandes plantations des et dans les mines, pour fournir à la les matières premières. Occupés à travailler pour les colons dans les , dans les exploitations agricoles ou pour la construction de routes et de chemins de fer, les indigènes ne pouvaient plus cultiver les , qui les faisaient vivre. Ils dépendaient, pour tout ce dont ils avaient besoin du pays, qui les colonisait.