La Commune

Après la défaite de Sedan, la est proclamée, le 4 septembre 1870. Malgré les efforts du gouvernement provisoire, tout le Nord de la France est occupé par les . Paris, encerclé, est assiégé. Le 28 janvier, le gouvernement signe la de Paris. Le peuple de Paris refuse la . Après des , le gouvernement quitte Paris et s’installe à Versailles. Les parisiens nomment un gouvernement municipal, la , qui vote des lois et des réformes, en avance sur son temps, la liberté de la presse, l'enseignement laïc pour les filles et les garçons, le droit au travail et l'égalité des salaires pour les femmes. Mais la Commune doit lutter contre l'offensive menée par les troupes du gouvernement de Thiers, les . En mars 1871, le gouvernement, décide de reprendre la capitale par la force. La Commune est vaincue. Durant la « » la répression contre les communards est terrible. Les communards sont exécutés en masse et sans , d’autres sont en Nouvelle-Calédonie ou en Algérie.