La bourgeoisie au XIXe siècle.

La bourgeoisie est la classe sociale du XIXe siècle. Elle joue un rôle majeur dans la Révolution industrielle. La bourgeoisie forme une véritable puissance politique. Les bourgeois se font élire maire, députés. Elle a pris le pouvoir, à la place de la , et elle considère que l’état ne doit pas s’occuper des affaires de l’industrie et du commerce. Elle souhaite une complète pour développer ses activités.
Les industriels et les banquiers forment la grande bourgeoisie. Ils forment de véritables . Ces grands bourgeois font travailler des milliers d'ouvriers. Ils vivent dans des hôtels particuliers dans les grandes capitales européennes, habitent dans les beaux quartiers du centre, organisent de grandes fêtes, assistent à des courses de chevaux et se rendent au théâtre, au concert et dans les stations . Les femmes de la bourgeoisie tiennent leur maison, élèvent les enfants, organisent les réceptions. L’argent et les biens, qu’elles apportent à leur mari au moment du mariage, la , sont primordiaux pour la carrière de celui-ci.
Au-dessous de la grande bourgeoisie, s’agite la petite bourgeoisie, dont le grand espoir est d’entrer, un jour, dans le monde de la haute . Le petit-bourgeois ne connaît pas le drame du chômage et de la misère. Comme la grande bourgeoisie, il a le goût de l'épargne, de l'attachement à la et à l'ordre. L'ambition du petit bourgeois est de faire faire des supérieures à son fils et de bien marier sa fille. Petits et grands bourgeois emploient, à plein temps, beaucoup de , femme de chambre, cuisinière, cocher, jardinier, qui logent à la maison.