Les débuts de l'automobile.

Durant, la seconde moitié du XIXe siècle, de nombreux techniciens essayèrent d'adapter des moteurs, à des véhicules conçus pour être tiré par un .
En Angleterre, vers les années 1830, on développa un service de locomotives sur route, des diligences entraînées par un moteur à . En France, l'automobile à vapeur a pris son essor avec l’Obéissante, La Mancelle, ou bien La Rapide un de six places, pouvant atteindre 63 kilomètres heure, mais l’industrie automobile a pris vraiment son élan, grâce à une innovation des années 1860, le moteur à .
La première automobile à pétrole est apparue en Allemagne en 1886. Elle a été produite par Karl Benz. En France, les premières automobiles à , avec le moteur d’un ingénieur allemand, Daimler, sont construites en 1891 par Panhard et Levassor. Ce sont les premières voitures à moteur à explosion commercialisées. En 1895, les premiers pneumatiques gonflables, avec , des frères Michelin, font leur apparition.
L’automobile est un objet de , réservé aux plus riches et aux passionnés. On l’accuse d'abîmer les routes, d'affoler les animaux, et de lever un énorme nuage de poussière sur son passage. On accuse le , par son imprudence, d’être la cause de nombreux .
Les principaux constructeurs automobiles organisèrent des telles que la Paris-Rouen en 1894. Ils organisent aussi de grands raids européens dans les années 1900.