Les artistes au XIX siècle.

Le XIXe siècle occupe une place particulière dans l'histoire de l'art et de la .
Les artistes sont inspirés par les « miracles » de la révolution industrielle. Les artistes et les écrivains s'engagent dans les combats de leur époque.
De nouveaux loisirs apparaissent, comme le cirque, la fête foraine et le cinéma. C’est le début de la civilisation des et de la culture de masse, avec la création des jeux en 1896 et du tour de France en 1904.
Le développement de favorise l’essor des livres, le développement de la presse, la naissance des magazines et la bande dessinée. Des comme ceux d'Honoré de Balzac, Emile Zola et Alexandre Dumas apparaissent souvent sous forme de dans les journaux.
Différents mouvements artistiques et culturels se développent en Europe. Le , les romantiques expriment des sentiments comme la passion, la souffrance et exaltaient certaines valeurs comme la liberté.
Le , les réalistes ou les naturalistes, comme l'écrivain Zola ou les peintres Courbet et Millet, veulent représenter la réalité de leur époque le plus fidèlement possible.
L' , les impressionnistes ne peignent pas nettement les contours mais rendent par petites de couleur, les lumières, le mouvement et l'impression. Le peintre sort de son atelier; l'invention du d'étain vers 1840 lui permet de disposer de peinture prête à l'emploi.
Les impressionnistes s’intéressent aux milieux des villes, à la foule des grands boulevards, aux milieux populaires des guinguettes et des cafés.